SEO : Comment devenir 1er sur Google ?

SEO : Comment devenir 1er sur Google?

Vous êtes un auto-entrepreneur, une collectivité territoriale ou une entreprise et avez ou projetez d’avoir un site internet ? C’est évidemment une excellente source de communication et de business. Cependant, réaliser un beau site n’est pas suffisant. Il est aujourd’hui primordial de construire une stratégie SEO (Search Engine Optimization) afin que vos pages soient visibles et ressortent sur les moteurs de recherche. Le referencement naturel s’oppose au SEA (Search Engine Advertising) ou référencement payant, qui consiste à mettre en ligne de la publicité et à suivre ses campagnes.

Nous vous proposons ici quelques informations et conseils essentiels afin d’acquérir une bonne visibilité sur Google et obtenir des résultats concrets rapidement.

1ère étape : construire sa stratégie de référencement naturel

Cette première étape est incontournable. Un bon référencement passe par une excellente préparation. Si votre site est déjà en ligne, il faudra sûrement défaire et refaire, ce qui peut prendre un peu plus de temps que pour un site en création, mais c’est une phase par laquelle il faudra passer. Dans le cadre de sa réflexion stratégique, il est nécessaire de connaître et de penser aux points suivants : 

Un site indexable par les moteurs et une technique irréprochable

Comment mon site est-il indexé par Google ? On encourage la venue des robots en créant des liens qu’ils vont suivre pour dénicher les nouvelles pages et les contenus récemment créés. Pour favoriser une bonne indexation, il est conseillé de soumettre le fichier Sitemaps, qui répertorie toutes les URL du site que l’on souhaite voir indexées. Concrètement, ce fichier reflète l’arborescence du site. Pour l’envoyer, vous pouvez par exemple passer par Google Search Console.

En outre, le volet technique de votre site doit être bien construit et permettre aux moteurs de pouvoir « lire » les pages. Parmi les options technologiques à éviter se trouvent entre autres les suivantes :

– L’accès au site via un identifiant et un mot de passe, ce qui empêchera le moteur d’accéder aux contenus.
– L’utilisation du Javascript, même si les robots savent les lire de mieux en mieux.
– Les animations Flash, obsolètes.
– La technique des frames.

L’identification des mots-clés ou keywords

Cette étape est l’une voire la plus importante de votre stratégie SEO. Il s’agit ici de déterminer les dizaines de requêtes se rapprochant le plus de votre activité et souvent recherchées par les internautes. Ces requêtes seront à mettre en valeur dans les pages ou catégories principales de votre site. 

Afin de vous aider à identifier les bons mots-clés, il existe plusieurs outils, dont : le planificateur de mots-clés de Google Adwords, SEMrush, Myposeo ou encore les recherches associées de Google. Petit conseil : choisir un mot-clé très peu recherché par les internautes ne sert à rien, mais à l’inverse il est souvent déconseillé de partir sur des keywords beaucoup trop concurrentiels pour lesquels la 1ère place est presque impossible à atteindre.

Lorsque vous aurez constitué votre liste de requêtes « phares », vous pourrez commencer à constituer une liste beaucoup plus exhaustive avec des keywords ou requêtes beaucoup plus précises, que l’on appelle des requêtes de longue traine. Cette longue traine vous permet de positionner votre site sur de nombreuses pages et d’augmenter considérablement le trafic vers celui-ci. 

Bâtir une solide stratégie de contenu

Le référencement naturel et le marketing de contenu sont intimement liés. Les algorithmes de Google priorisent aujourd’hui un contenu de qualité et répondant aux besoins des internautes. Une excellente visibilité sur le Web s’accompagne donc d’une stratégie de contenu efficace.

Le calendrier éditorial ou planning de publication est l’outil phare incluant tous les éléments de contenus à intégrer dans un temps donné. Il peut s’agir d’articles de blogs, d’infographies, de descriptions de catégories, de rédactions de fiches-produits ou encore de livres blancs. Chaque nouveau contenu est lié à un mot-clé et prend en compte la saisonnalité des requêtes des internautes (par exemple les recherches autour des piscines connaissent un pic en été).

Pour analyser la saisonnalité de vos mots-clés, vous pouvez utiliser l’outil Google Trends. Au-delà du caractère purement SEO, une bonne stratégie de contenu prend en compte les besoins et l’intention de l’internaute et prévoit de lui fournir les informations adéquates.

2ème étape : l’optimisation SEO « on page » de votre site internet

Afin d’améliorer le référencement naturel de son site, après avoir construit une bonne stratégie, il est temps de passer aux tâches d’optimisation du contenu du site. Nous l’appelons « on page » car elle concerne directement le code HTML de la page.

Voici les principaux critères qu’il convient de respecter : 

– Un seul mot-clé par page. Une page doit correspondre à une requête d’internaute. 
– Une seule balise H1 par page décrivant le contenu et incluant le mot-clé à valoriser.
– Deux pages différentes ne doivent pas avoir la même balise H1. 
– Une structure du contenu à l’aide des balises Hn. Ces balises allant de 1 à 6 permettent au Googlebot de comprendre le sens de la page.
– La valorisation du mot-clé important à l’aide de la balise strong (gras).

– La rédaction d’un contenu avec un volume minimal de 200 mots tout en étant de qualité.
– Une balise Title accrocheuse et explicative.
– Une URL contenant le mot-clé et résumant le contenu.
– Une balise meta description incitant l’internaute à cliquer sur le lien pour accéder à la page.
– Un effort particulier sur l’attribut ALT des images. L’attribut ALT doit contenir une description textuelle de l’image, car le Googlebot ne peut pas « voir » cette image. L’attribut ALT doit également être accompagné d’un nom de fichier explicite.

3ème étape : l’optimisation SEO « off page »

Outre les critères concernant l’intérieur de la page, Google a développé son algorithme en analysant également l’environnement se situant autour de la page. C’est ce que l’on appelle le SEO « off page », qui s’appuie essentiellement sur le netlinking.

Voici les critères les plus importants pour obtenir une bonne visibilité grâce au netlinking : 

– Bénéficier de liens qualitatifs insérés sur des sites externes vers les pages de votre site. C’est ce que l’on appelle les backlinks, qui augmentent la popularité. Les sites référents doivent être populaires et traiter d’une thématique proche. 

– Travailler le maillage interne dans le cadre de votre netlinking. Le maillage interne consiste à créer des liens entre les pages de votre site. Un bon maillage interne s’appuie sur des ancres (textes de liens) réfléchies et des liens cohérents.

4ème étape : le suivi des résultats

Comme pour toute stratégie, il est obligatoire d’assurer un suivi des résultats afin d’évaluer la pertinence de nos actions en referencement naturel et éventuellement apporter des mesures correctives. 

En referencement naturel, il existe plusieurs outils très pratiques permettant un suivi et une analyse fine, notamment Google Search Console (Webmaster Tools), SEMrush, Google Analytics, etc. Ces outils vous permettront entre autres d’analyser le trafic vers votre site issu de la recherche naturelle, de suivre votre positionnement sur chaque mot-clé optimisé, de révéler des problèmes de duplicate content ou d’indexation, d’examiner les liens internes et externes ou encore de mesurer le taux de transformation des mots-clés principaux et de longue traîne.

Un projet SEO à suivre : l’AMP, les pages accélérées pour mobiles

L’Accelerated Mobile Pages est un projet open source ayant pour objectif d’optimiser la rapidité des pages web mobiles. Le but étant d’atteindre un affichage instantané des pages AMP, ce qui équivaut à une augmentation de 90% par rapport à la vitesse actuelle. Les utilisateurs utilisant de plus en plus les smartphones pour effectuer leurs recherches sur internet, il est important d’améliorer l’expérience utilisateur sur ce support. 

Au niveau du fonctionnement, les pages contiendront du code AMP HTML, semblable au langage HTML mais ne contenant pas tous les composants pouvant ralentir le chargement de la page. Les pages pourront cependant intégrer des médias tels que vidéos ou images.

Avec ces conseils, vous avez de quoi améliorer grandement votre référencement naturel et pourquoi pas finir 1er?

Et n’oubliez pas : en SEO tout bouge constamment, donc faites de la veille et restez à l’écoute des nouvelles pratiques et avancées !

Ressources :

Google search console : Mesurer les performances et le trafic de recherche de votre site.

Myposeo : Outil de keywords et d’analytiques

Google trends : Découvrez ce que recherchent les internautes du monde entier

Aller plus loin : 

Article ABC Digital Touch : Référencement naturel (SEO) : comment réussir son référencement?

La fabrique du net: Google AMP – Tout savoir sur les pages mobiles accélérées 

Article Getfluence: Les meilleures recettes du Netlinking (pour des backlinks de qualité)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.