missions en rédaction web

Quelles plateformes pour trouver des missions en rédaction web ?

Vous êtes auteur freelance et vous souhaiter trouver des missions en rédaction web  ? Essayez les plateformes de rédaction ! Elles constituent de très bons appuis pour les professionnels de l’écriture web, grâce aux nombreux avantages qu’elles offrent : pas de démarchage client, rémunération assurée, possibilité de se faire repérer par les prospects… Même si les gains ne sont pas toujours très attrayants lorsque l’on débute, passer par une plateforme reste un bon compromis : vous gagnez en expérience rédactionnelle. Dans cet article, nous vous présentons les sites de contenus éditoriaux en vogue. 

Textbroker

Le siège social de la plateforme est basé en Allemagne, vous n’avez donc pas besoin d’avoir un numéro SIRET pour intégrer le cercle des rédacteurs. Pour trouver des missions de rédaction web, une inscription préalable est requise. La rédaction d’un article « test » vous sera demandée. Si vous réussissez cet examen d’entrée, une note sous forme d’étoiles vous sera attribuée. Le score minimum pour espérer intégrer la plateforme est de quatre étoiles/cinq. Après avoir reçu votre résultat d’évaluation, vous aurez la possibilité de commencer à rédiger pour des clients.
Il existe trois sortes de commandes :

  • les OpenOrders ; 
  • les TeamOrders ; 
  • les DirectOrders . 

Le prix au mot se fixe suivant le nombre d’étoiles auquel il est rattaché. En OpenOrder, on compte 1,3 ct/mot en quatre étoiles et 4 cts/mot en cinq étoiles. Les TeamOrders et DirectOrders offrent des rémunérations plus avantageuses, triplant parfois le prix des OpenOrders.
Les auteurs peuvent faire évoluer leur carrière, en accédant au niveau supérieur. Il leur suffit de fournir des textes de bonne qualité, qui seront évalués par l’équipe de la plateforme. Mais il est difficile de devenir auteur cinq étoiles : il vous faudra rédiger un grand nombre d’articles sans aucune faute pour y parvenir. 

Textmaster

Textmaster est une société française qui offre des services de traduction et d’édition de contenus éditoriaux. Elle s’impose comme le premier réseau européen de rédacteurs et de traducteurs freelance. De grands noms comme LVMH, Maison du Monde ou encore Sarenza.com font partie de ses collaborateurs.
La plateforme fonctionne sur les mêmes principes que Textbroker : la demande d’adhésion passe obligatoirement par la présentation d’un texte qui sera examiné par les managers du site. Suite à cette épreuve, votre profil sera accepté ou refusé. En cas de réponse positive, vous pourrez commencer immédiatement à remplir les missions disponibles. 
Les trois catégories de commande : « standard », « enterprise », et « expert », dépendent du niveau de difficulté de rédaction. 
Les rémunérations pour les débutants sont assez faibles : 1,1 ct/mot. Si vos articles sont entachés d’erreur (fautes d’orthographe, syntaxe erronée, …), vous ne réussirez pas à réaliser de gains importants sur cette plateforme. Pour obtenir des revenus intéressants, vous devrez augmenter le nombre de textes : plus vous rédigez, mieux vous serez payé. L’autre moyen de booster ses commissions est de produire des articles de valeur. Lorsque vos contenus seront jugés de qualité par les manager du site, vous gagnerez plus d’argent.
Le site compte assez de professionnels en contenus éditoriaux dans ses rangs, raison pour laquelle les nouveaux auteurs ne peuvent pas postuler pour le moment. 
À savoir : pour intégrer l’équipe de rédacteurs, vous devez impérativement posséder une immatriculation SIRET.

Scribeur

Scribeur est une plateforme de rédaction web française, dont les conditions d’entrée sont similaires aux deux précédentes. Il faut s’inscrire en renseignant ses données personnelles et fournir un écrit de minimum trois cents mots, qui doit obligatoirement être optimisé. Votre travail sera noté entre deux et cinq étoiles, et vous pourrez rédiger les textes correspondant à votre niveau ainsi que ceux du niveau inférieur. 
Les gains varient en fonction du niveau de rédaction. Les auteurs de niveau 2 sont rémunérés 0,012 € / mot et ceux classés dans la catégorie maximale obtiennent des commissions équivalentes à 0,55€ / mot. Pour recevoir vos commissions, vous devrez éditer des factures et les envoyer à la plateforme en y joignant votre attestation URSSAF ou un extrait K-bis. Vous serez ensuite payé par virement bancaire ou Paypal. 
Scribeur met l’accent sur le référencement naturel. C’est pourquoi la plateforme propose à ses rédacteurs une formation en optimisation SEO, qui peut être financée par un compte CPF. Le site met également à disposition de ses auteurs un outil sémantique qui permet d’écrire du contenu avec les mots-clés les plus pertinents sur un sujet donné. 

LaRédacDuWeb

LaRédacDuweb est une plateforme qui a été créée par la célèbre rédactrice Lucie Rondelet en 2018. Les auteurs en freelance n’ont pas tous accès aux missions de rédaction web. Pour faire partie de la « team », il faut préalablement avoir passé la formation professionnalisante proposée par Lucie. Certes, la formation est payante, mais elle est très complète et une partie est entièrement dédiée à l’optimisation SEO. De plus, Lucie nous rapporte toute son expérience professionnelle à travers ses cours, de ses débuts de rédactrice indépendante jusqu’à la création de son propre site web. Après avoir passé la formation, une note (sous forme de plume) vous sera attribuée. Pour commencer à rédiger sur la plateforme, le score exigé est de minimum quatre plumes. 
Concernant les gains que vous pouvez percevoir, la Rédac’ du web se démarque très nettement de ses concurrentes. Alors que sur Textbroker ou Textmaster un auteur sera payé entre 1 et 2 cts/mot, la marketplace de Lucie Rondelet rémunère 10 cts le mot, voire plus ! Même si une commission est prélevée (15 % du prix total), travailler sur cette plateforme reste très avantageux financièrement.

Malt pour trouver des missions en rédaction web

Malt est un excellent canal d’acquisition pour travailler en tant que rédacteur indépendant. La marketplace jouit d’une notoriété grandissante : plus de 30 000 entreprises (Total, Crédit Agricole, Leboncoin, L’Oréal, etc.) ont rejoint Malt depuis le début de sa création en 2013. 
Cette plateforme dispose d’un mode de fonctionnement totalement différent de celles précitées. En effet, ce n’est pas le rédacteur qui postule à des missions, mais c’est le client qui contacte le rédacteur qu’il juge le plus à même d’effectuer la tâche requise. L’auteur qui espère se faire marquer par un client n’a pas d’autre choix que de travailler son image de marque. Avoir des bases en copywriting est donc indispensable pour obtenir des missions en rédaction web. Après s’être inscrit gratuitement sur le site, il devra se créer un profil en renseignant un maximum de compétences acquises. Le but sera de bien se faire référencer par l’algorithme de la plateforme, pour apparaître dans les premiers résultats de recherche du client. 
Une fois le projet terminé, vous percevrez vos revenus duquel sera déduit une commission de 10 %. Elle peut être dégressive si vous remplissez plusieurs missions sur la plateforme. 

Les plateformes d’écriture web fleurissent sur la toile. Dans cet article, cinq d’entre elles vous ont été présentées. Pour trouver des missions en rédaction web, il est préferable de les essayer, afin de voir celles qui vous conviennent le mieux. 

Ressources :

Textbroker : inscription auteur

Malt : Mettre votre profil sur la plateforme

Pour aller plus loin : 

Article ABC Digital Touch : Copywriting : comment convaincre ? 

Article ABC Digital Touch : Optimisation d’un texte SEO : comment faire ? 

Découvrir nos solutions : Copywriting et SEO

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.